Informations essentielles sur le jeu de Tarot

S’il y a des jeux de cartes qui sont populaires dans la culture populaire, le jeu de Tarot en fait surement partie. Il y a plusieurs manières de jouer au Tarot. Pour ceux qui n’ont aucune notion, mais qui aimeraient essayer, voici un dossier fait pour eux.

La base des bases

Le jeu de Tarot est composé de 78 cartes, dont la répartition se fait comme suit :

  • 14 cartes floquées des traditionnels Roi – Dame – Cavalier (seulement au jeu de Tarot) – Valet, puis 10 – 9 – 8 – 7 – 6 – 5 – 4 – 3 – 2 – As, réparties selon 4 couleurs.
  • 21 autres cartes qui se dénomment Atouts. Leur force est mesurée par le chiffre qui y est inscrit (1 ou Petit à 21).
  • Une carte contenant le dessin d’une étoile et d’un joueur de mandoline qui est nommée « L’Excuse » . C’est la carte Joker du lot, mais qui a cependant une limite à son pouvoir.

Ainsi, selon ces différentes cartes et leur force, les 3 cartes les plus importantes sont donc le 21, le Petit et l’Excuse, et elles sont appelées les « Oudlers ».

But du Jeu

Le Tarot est un jeu de cartes qui marie très bien jeu d’équipe et individualisme. En effet, il y a, pendant le jeu, une opposition entre un Preneur et 3 Défenseurs qui doivent travailler en équipe. Mais cette séquence ne dure que pendant un instant. Pendant cette donne, le Preneur est celui qui doit impérativement faire un contrat au cours des enchères. Il lui est nécessaire donc d’atteindre un certain nombre de points.

Les caractéristiques importantes du jeu de Tarot

Après que la distribution ait été faite, il est nécessaire pour les joueurs de regarder leur jeu. Le joueur situé à droite du Donneur devra ensuite commencer par faire une annonce. Il existe trois façons de prendre la parole : faire une enchère, une surenchère ou passer son tour, mais le joueur n’est autorisé à parler qu’une seule fois. Voici les différentes enchères qui existent :

– Passe.

– Une petite. 25 points, c’est le maximum que le pari peut remporter.

– Une garde. Engendre la multiplication du pari par deux, que ce soit en cas de victoire ou de défaite.

– Une garde sans le chien. Le pari subit une multiplication par 4 toujours en cas de victoire ou de défaite.

– Une garde contre le chien (le chien revient à l’équipe). Cela donne une multiplication par 6 du pari initial dans les mêmes conditions que précédemment.

Ces quelques informations ne sont qu’une petite partie des règles du Tarot. Il y a encore tellement à découvrir. Mais une chose est sûre, c’est vraiment un jeu palpitant. Il faut absolument essayer et en découvrir les règles complètes. Des versions en ligne sont disponibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut